Il n'est de véritable déception que de ce qu'on aime

Quelles sont les règles à respecter pour rouler avec une voiture de collection ?

Posséder un véhicule ancien et prestigieux est le rêve de nombreux amateurs de belles carrosseries. Et quand on peut le réaliser, on a envie de le bichonner mais aussi, de pouvoir rouler avec. Néanmoins, avant de partir sur les routes, il est nécessaire de réaliser quelques démarches, dont l’immatriculation. Et pour obtenir une carte grise et des plaques de voiture de collection, il faut obtenir une attestation de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque et aussi, penser à l’assurance. Sinon, vous risquez de devoir payer une amende !

Bien immatriculer et assurer son bolide

En France, le nombre de propriétaires de véhicules anciens augmente d’année en année. Bien sûr, certains modèles sont plus luxueux et chers que d’autres, mais globalement, on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Et pour circuler au volant d’une voiture de collection, il faut impérativement l’assurer et faire une demande d’immatriculation. Sachez aussi que les plaques de ces automobiles peuvent être différentes des autres, noires avec des chiffres blancs. Elles sont plus élégantes et plus vintage que les classiques. Je trouve qu’elles les embellissent également alors qu’un modèle standard ne ferait vraiment pas joli. Cela leur enlèverait une partie de leur charme. Mais cela reste mon avis et j’ai déjà vu de superbes véhicules anciens être dotés d’une plaque « normale ».

Circulation à Paris : une nouvelle norme en vigueur depuis le 1er juillet 2016

Comme pour une automobile neuve ou d’occasion, on peut demander une carte grise et acheter ses plaques d’immatriculation en ligne (en savoir plus). Cela évite de devoir aller à la préfecture par exemple. Mais si vous avez prévu de vous rendre prochainement à Paris avec votre voiture de collection, sachez que des restrictions ont été mises en places depuis le 1er juillet 2016. Désormais, les modèles mis en circulation avant le 1er janvier 1997 ne peuvent plus rouler dans la capitale. Sinon vous risquez une amende de 35 euros ! Néanmoins, des exceptions ont été instaurées. Elles concernent les véhicules de plus de 30 ans qui peuvent toujours circuler dans Paris, à condition que la carte grise mentionne « collection » ou s’il s’agit d’une automobile utilisée pour « une activité commerciale à caractère touristique » (dans ce cas, il faut aussi obtenir une autorisation auprès de la préfecture). Enfin, pour ces modèles, le contrôle technique est obligatoire tous les 5 ans et ce, partout en France.

Laisser une réponse

*