Il n'est de véritable déception que de ce qu'on aime

Ma dernière trouvaille : une tabatière chinoise dans une galerie à Paris

tabatiere-chinoise-hirondellesCertains aiment se promener en forêt le weekend, d’autres préfèrent faire du sport, ou regarder un film sur le canapé. Moi ce que j’aime par-dessus tout, c’est chiner. Les brocantes, les foires à tout, les vide-greniers et autres boutiques d’antiquités de Paris n’ont plus de secret pour moi. J’aime partir à la recherche d’un trésor, d’un objet particulier, chargé de souvenir et d’histoire, que je ne trouverai pas partout. Et la semaine dernière, je suis tombée par hasard sur une galerie parisienne qui vend de magnifiques objets d’Art asiatique dont des tabatières chinoises.

La petite histoire de cet objet

Les tabatières chinoises se différencient des européennes car elles se présentent sous la forme d’un flacon fermé par un bouchon, comme une bouteille de parfum. Ce sont de très beaux objets colorés qui sont peints à la main. J’aime beaucoup ce genre de décoration car c’est à la fois authentique et atypique. Elles ont été conçues pour tenir dans la main, elles sont donc d’assez petite taille et s’accordent facilement avec tous les styles de déco. Les plus précieuses sont celles en Jade, qui sont aussi les plus rares et donc les plus difficiles à trouver, même dans les boutiques d’antiquités et les Galeries de Paris.

Où en dénicher et en admirer ?

Par expérience, je vous conseille d’être prudent avant d’acheter une antiquité. Sur Internet, il faut se méfier et redoubler de vigilance pour ne pas se faire arnaquer. Idéalement, je vous recommande de vous adresser à des experts qui pourront les authentifier. Si vous êtes intéressé par les tabatières chinoises, je peux vous communiquer les cordonnées de la galerie à Paris où j’ai acheté la mienne, ou sinon visitez leur site Internet. De même, si voulez en savoir plus sur l’histoire fascinante de ces objets, sachez qu’il existe de très beaux ouvrages d’art, très complets avec des photos et de nombreuses informations. A la maison, j’en possède deux et c’est toujours un plaisir de les feuilleter.

Laisser une réponse

*